Conseils et astuces

La fête des pères

Reset Password

Historiquement, la fête des pères est une fête d’origine chrétienne célébrée depuis le Moyen Âge à la date du 19 mars, jour de la saint Joseph, père putatif de Jésus. Cette date est conservée depuis dans quelques pays de tradition catholique comme le Portugal, l’Espagne, l’Italie et les pays d’Amérique latine ayant subi l’influence hispanique.

Fête civile aux États-Unis et en France

L’une des premières fêtes des pères non religieuse (civile) est créée au début du XXè aux États-Unis. Elle est célébrée le 19 juin 1910 à Spokane, Washington. En France, elle est célébrée pour la première fois le troisième dimanche de juin, en 1950. Bien plus tard que la fête des mères (1941) dont elle fait écho. Elle est instaurée à la suite d’un coup de communication d’un fabricant de briquets breton. Pour booster ses ventes, ce marchand de briquets avait fait afficher chez les buralistes, les mots « fête des pères » avec un slogan pour inciter les familles à offrir aux papas des briquets de marque Flaminaire. 

Les pères célébrés plus tard

La fête des pères est instaurée après la fête des mères. En France, non seulement elle est célébrée plus tard que la fête des mères; mais elle n’a jamais été fixée  dans le code de l’action sociale et des familles comme la fête des mères. Alors, comment expliquer cela ?

Il est vrai que les hommes ont longtemps souffert de cette image d’hommes forts, qui n’étalent pas leurs émotions ni sentiments, ou alors qui ne se soucient pas qu’on leur montre des signes d’affections. 

Aujourd’hui, cette vision machiste n’est plus d’actualité. En effet, même si cette vision traditionnelle de l’homme fort et de son rôle dans la famille reste encore dans les mœurs, de nombreux hommes posent des actes qui autrefois étaient tabous, comme exprimer leur douleur, manifester leurs sentiments ou pleurer. 

C’est ce qui explique que les pères ont beau avoir le rôle de personnes “forte”, et pourvoyeurs, protecteurs ; ils restent des êtres munis de sentiments et ont besoin d’amour et d’attention en tant que pères. Les enfants sont encouragés à leur offrir des cadeaux pour les remercier de leur protection, de leur amour, de leur dévouement à leur famille. La rose est le symbole de cette fête. Une rose rouge aux pères vivants et une rose blanche aux pères défunts.

Nous avons tendance à l’oublier,  les pères ont aussi besoin d’être célébrés, autant que les mères. Ils méritent les plus beaux cadeaux de leurs enfants aussi bien que lors des fêtes des mères

Les pères célébrés plus tard

Historiquement, la fête des pères est une fête d’origine chrétienne célébrée depuis le Moyen Âge à la date du 19 mars, jour de la saint Joseph, père putatif de Jésus. Cette date est conservée depuis dans quelques pays de tradition catholique comme le Portugal, l’Espagne, l’Italie et les pays d’Amérique latine ayant subi l’influence hispanique.

La fête des pères est instaurée après la fête des mères. En France, non seulement elle est célébrée plus tard que la fête des mères; mais elle n’a jamais été fixée  dans le code de l’action sociale et des familles comme la fête des mères. Alors, comment expliquer cela ?

Il est vrai que les hommes ont longtemps souffert de cette image d’hommes forts, qui n’étalent pas leurs émotions ni sentiments, ou alors qui ne se soucient pas qu’on leur montre des signes d’affections. 

Aujourd’hui, cette vision machiste n’est plus d’actualité. En effet, même si cette vision traditionnelle de l’homme fort et de son rôle dans la famille reste encore dans les mœurs, de nombreux hommes posent des actes qui autrefois étaient tabous, comme exprimer leur douleur, manifester leurs sentiments ou pleurer. 

C’est ce qui explique que les pères ont beau avoir le rôle de personnes “forte”, et pourvoyeurs, protecteurs ; ils restent des êtres munis de sentiments et ont besoin d’amour et d’attention en tant que pères. Les enfants sont encouragés à leur offrir des cadeaux pour les remercier de leur protection, de leur amour, de leur dévouement à leur famille. La rose est le symbole de cette fête. Une rose rouge aux pères vivants et une rose blanche aux pères défunts.

Nous avons tendance à l’oublier,  les pères ont aussi besoin d’être célébrés, autant que les mères. Ils méritent les plus beaux cadeaux de leurs enfants aussi bien que lors des fêtes des mères.

Serfi
Author: Serfi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *